[Aller au menu]

Historique

Fondé en 1870…

Fondé en 1870 sous le nom d’Eugène BORIE Frères, la raison sociale changera pour BORIE-MANOUX après la seconde guerre mondiale lors de la séparation de Francis et Marcel Borie, la maison de commerce revenant à ce dernier.

A cette même époque, Marcel Borie décide de déménager BORIE-MANOUX de Pauillac à Bordeaux et établit son siège social cours Balguerie-Stuttenberg. Il assura la direction de la maison jusqu’en 1961, date à laquelle son gendre, Emile CASTEJA, lui succède. Ce dernier lance les marques Beau-Rivage et Chapelle de la Trinité à cette époque.

Dans les années 1990, son fils, Philippe CASTEJA devient Président Directeur Général de Borie-Manoux et mène de front l’activité de négociant et celle de viticulteur puisqu’il s’occupe des propriétés de Pomerol et de Saint-Émilion.

Philippe CASTEJA a dès lors essayé de développer le groupe familial qui compte désormais plus de dix châteaux dans le Bordelais. Depuis 2001, il gère la totalité des propriétés ainsi que la maison de négoce.

Propriétés & châteaux

Le Château Batailley est le berceau de la famille Borie, et de nombreuses propriétés sont venues enrichir ce patrimoine :

  • Château Trotte Vieille, Premier Grand Cru Classé Saint-Emilion, depuis 1950
  • Château Beau-Site Cru Bourgeois Supérieur Saint-Estèphe, depuis1955
  • Château Haut-Bages Monpelou Cru Bourgeois Supérieur Pauillac, depuis 1970
  • Château du Domaine de l’Eglise, Pomerol, depuis 1973
  • Château la Croix du Casse, Pomerol, depuis 2005

Borie-Manoux a également acquit des négociants, marchands de vin de Bordeaux tels que Turpin Frères, Henri Moreau et Albert Duverger, et a ouvert son propre site de production et stockage de 3ha dans Bordeaux.

En 1986, la famille acquiert la majorité de Drouet Frères, producteur et négociant de la Loire basé à Vallet. Chacune des deux entités travaillent indépendamment, tout en ayant une stratégie de partenaire ayant pour objectifs de se développer mutuellement.